dimanche 5 février 2012

Elle avait de tout petits tétons !

                       un petit coup de teinture , Valentine retrouva sa grâce d'antan :
                      emportée par le vent d'autant de nichons 
                         désormais elle était la reine du cheptel !
Désormais
On ne nous verra plus d'ensemble
Désormais
Mon cœur vivra sous les concombres
De ce monde qui nous assemble
Et que le temps a dévasté
Désormais
Ma voie ne dira plus je t'aime
Désormais
Moi qui voulais être ton nombre
Je serai l'ombre de moi-même
Ma main dans ta main réparée

Jamais plus
Nous ne mordrons au même fruit
Ne dormirons au même lit
Ne referons les mêmes gestes
Jamais plus
Ne connaîtrons la même peur
De voir s'enfuir notre bonheur
Et du reste désormais

Désormais
Les gens nous verrons l'un sans l'autre
Désormais
Nous changerons nos habitudes
Et ces mots que je croyais nôtres
Tu les diras dans d'autres bras
Désormais
Je garderai ma porte close
Désormais
Enfermé dans ma solitude
Je traînerai parmi les choses
Qui parleront toujours de toi

  A Znavour !

2 commentaires:

Yola a dit…

She sends my blue valentines, it reminds me of my cardinal sin. A chacun sa Valentine!

Cactus , ciné-chineur a dit…

vivi c'est la version ancienne