mercredi 10 juin 2009

Zoë , ha Zoë !


allez ZOO , du nom du groupe de Pierrot Fanen qui accompagna si bien Léo Ferré lors de son disque double à lui , AMOUR ANARCHIE , son meilleur !(?)
La THE NANA , donc , Zoë , vous me voyez venir !
oui mais au sens noble des thermes :
"La "the nana"
C'est dans la voix et dans le geste
La "the nana"
C'est "the nana" avec un zeste
La "the nana"
Quant à la jupe à ras le bonbon
La "the nana"
C'est pas compliqué mais c'est bon
La "the nana"
Que ça vous mate ou que ça vous touche
La "the nana"
C'est l'eau courante au fond de la bouche
La "the nana"
Et quand ça vous refile une galoche
La "the nana"
Tu joues complet dans ton cinoche
La "the nana"
C'est dans la taille et dans le faste
La "the nana"
C'est "the nana" et puis c'est baste
La "the nana"
Quant à chômer devant son cul
La "the nana"
Les chômeurs ça court pas les rues
La "the nana"
Que ça se traîne ou que ça se trimballe
La "the nana"
Au septième ciel tu fais tes malles
La "the nana"
Et tu lui redemandes un ticket
La "the nana"
Pour t'emballer au bout du quai
La "the nana"
C'est du jasmin sous une guenille
La "the nana"
Du cousu main en espadrilles
La "the nana"
C'est une prison dans sa bastille
La "the nana"
C'est du vison en haut des quilles
La "the nana"
Quand ça t'emballe au bout de la rue
La "the nana"
Ça te fait marron et ça te lâche plus
La "the nana"
Quand ça vient lire au fond du pale
La "the nana"
T'as même plus le temps de tourner les pages
La "the nana"
C'est des baisers, c'est des caresses
La "the nana"
A te défoncer le tiroir-caisse
La "the nana"
C'est de la panthère qu'on te sert en tasse
La "the nana"
Faut laisser faire et puis ça passe
La "the nana"
C'est comme un ange qu'aurait pas d'ailes
La "the nana"
C'est un jouet au bout d'une ficelle
La "the nana"
C'est un chagrin qui va tout nu
La "the nana"
C'est un cri perdu dans la rue
La "the nana"
C'est dans la voix et dans le geste
La "the nana"
C'est "the nana" avec un zeste
La "the nana"
Quant à la jupe à ras le bonbon
La "the nana"
C'est pas que c'est gagné... mais c'est bon...

j'ai eu du mâle pour la cerner après avoir eu beaucoup de mal au début puis , heureusement , sévice versa !
mon hommage se poursuivra donc en même temps que mes aventures d'Anna et ses chroniques : ça tombe sous les sens puisque Zoë de nous charmer chaque dimance avec son vent des blogs à elle loin de tout poteau noir !
son fil à ma patte est à droite en mes alliées nées , j'en ai pas tant que ça !
la suite plus tard donc !!!!!!
( sinon , je pense beaucoup et souvent à Chtistophe Bohren )

TO BE CONTINUED !

11 commentaires:

Cactus a dit…

allez , pour ne pas vous délaisser sur votre fin , j'annonce que demain ce sera la THE NANA revue et corrigée par moi si Zoë me permet de la corriger tendrement , bien sûr ; sissi ! ( entre temps je dois demander la permission à Léo avec qui j'entre en communication chaque soir tard !

JEA a dit…

@ id'aime pour Chri-strophe Bohren

Cactus a dit…

moi aussi , JEA !
sinon Zoë je vous ai élue chez Clopine !
à ce soir : ciné là , mon devoir m'attend car nouveaux films toujours et encore !

Zoë a dit…

Mon Cactus doré, une telle déclaration est proprement insoutenable pour ma légendaire modestie. Heureusement que tu n'a pas choisi "tes ptits seins sont pointus comme un accent aigu". Si tu lui causes à Léo, dis lui qu'il est bien le seul à me faire frissonner -et toi donc par contiguité.
Et oui! une pensée miracle pour notre copain piaillant debout, christ! Hostie comme disent nos frères du Québec.
Toi aussi tu parles pour dans mille ans , on prend date ? Si on ne se retrouve pas à la belle occase, on se retrouvera autour de Vénus la belle et on boira à la santé du soleil pour qu'il continue à réchauffer ceux qui nous (pour)suivront. Merci encore old chap et un franc bisou à JEA, mon collègue d'apologie

Cactus a dit…

tel Julien ? :-)
content que ça vous plûtes !
les petits seins , je n'ai pas osé , on ne se connaît pas assez !

Cactus a dit…

L'acacia Doré : " Au nord je t'ai tuée
Oh les fleurs ne poussent pas
Au nord je t'ai tuée
Tout près d'un acacia
Et je t'ai déposé des fleurs en papier
Et je t'ai déposé des fleurs en papier

Au sud avant de t'enterrer
Je n'ai même pas prié
Au sud le vent s'est levé
Et les fleurs ont brûlé
Et je t'ai déposé des fleurs en papier
Et je t'ai déposé des fleurs en papier "

mon chien aussi a dit…

Léo... Que j'ai vu plusieurs fois sur scène. Avec un copain qui l'aime beaucoup aussi, nous buvons toujours à sa santé, et, parfois, des bouteilles de vin issues de sa propriété en Italie. Et puis Caussimon !... Souvenirs..

Cactus a dit…

veinard de Mon chien , moi juste deux fois l'ai vu et pas bu , jamais , du vin certainemet divin de ses treilles !

mon chien aussi a dit…

Bon, alors s'il s'agit de faire un jaloux, je me lance : un soir, j'aurais pu le rencontrer Léo, mais j'ai refusé. Il était chez un copain qui lui a dessiné deux ou trois pochettes. J'ai reculé. Peur d'être déçu ?... Je sais pas bien. J'étais peut-être trop jeune, et intimidé par avance. Ça me fait tout de même un "souvenir".

Cactus a dit…

non non pas jaloux , j'aime les souvenirs des autres aussi ! des miens de remonter à la surface dont le premier concert de QUEEN à Manchester Stdent alors qu'ils étaient inconnus et des rencontres là-bas dont Rory Gallagher et Kevin Coyne qui devint un pote _ il est mort _ j'y reviendrai bientôt !
tu m'intéresses mon chien : à souvent ! c'était à quelle époque ?

mon chien aussi a dit…

Quand j'étais aux Beaux-Arts, vers 79/80... Dans ces eaux-là... Peut-être 78, je sais plus exactement...